Lutter contre le bruit et la chaleur en ville

Les citadins : premières victimes du bruit et de la chaleur estivale

  • 37 millions d’Européens sont exposés à des niveaux sonores néfastes pour la santé et 11 % des Parisiens supportent des niveaux sonores supérieurs à la limite réglementaire de 68 dB. En cause : principalement la circulation routière.
  • La nuit, les surfaces minéralisées et imperméables que sont les rues restituent l’énergie cumulée pendant la journée : ce sont les Îlots de Chaleur Urbain (ICU). En ville, ce phénomène est amplifié compte tenu de l’importance de ces surfaces. Résultat : lors des épisodes de forte chaleur, les citadins supportent des températures plus élevées qu’ailleurs. Les hausses de température pourraient être de plus de 8°C d’ici 2100.
  • Conséquence, la santé est impactée : troubles du sommeil, du système respiratoire, audition, stress…

La réponse : un panel d’innovations

Pour lutter contre le bruit et la chaleur, les villes européennes agissent sur plusieurs leviers :
  • incitation aux modes doux et à la motorisation électrique,
  • végétalisation,
  • amélioration des propriétés phoniques et thermiques des matériaux utilisés sur la voirie.
Le projet LIFE COOL & LOW NOISE ASPHALT fait donc partie d’un panel d’innovations déployées par la Mairie de Paris.

L’engagement : un partenariat vertueux

LIFE COOL & LOW NOISE ASPHALT est le fruit d’un partenariat vertueux entre la Ville de Paris, les entreprises Colas, Eurovia et le centre d’évaluation technique de l’environnement sonore en Ile-de-France Bruitparif.
Lauréat du programme européen LIFE en 2016, ce projet bénéficie d’un financement de la Commission Européenne d’environ 1,3 millions d’euros (dont près de 700 000 euros pour la Mairie de Paris).

Des revêtements innovants développés par Colas et Eurovia

Les entreprises EUROVIA et COLAS ont développé trois formules innovantes de revêtement routier bitumeux : deux enrobés compactés et un enrobé coulé à chaud.
Elles visent à améliorer les propriétés phoniques et thermiques des enrobés classiques, tout en assurant de bonnes propriétés mécaniques.
Leur point commun :
  • l’utilisation de granulats clairs permet de réfléchir la lumière (effet d’albédo) et de contribuer à la réduction des Îlots de Chaleur Urbains (ICU) ;
  • la porosité des granulats entraîne une plus grande rétention d’eau et favorise son évaporation, rafraîchissant ainsi l’air lors des épisodes de canicule ;
  • la porosité est aussi un atout contre les nuisances sonores car elle permet d’emprisonner le bruit de roulement.
logo Eurovia

Puma® : asphalte coulé à chaud à granulats clairs.

Des performances phoniques et thermiques novatrices tout en conservant des caractéristiques mécaniques et de durabilité importantes. Le bénéfice acoustique de la porosité́ de ses granulats légers est renforcé par l’utilisation de pouzzolane. Une fois mis en œuvre, un traitement de surface par grenaillage est nécessaire afin de faire ressortir les granulats clairs et poreux en surface.
logo Colas

BBphon+® : enrobé acoustique à granulats clairs.

Spécialement destiné aux agglomérations, ce revêtement est modifié pour résister aux agressions générées par la circulation en milieu urbain : stationnement, intersections, nettoyage mécanique… Le BBphon+ est doté d’une capacité de rétention d’eau et contient des agrégats très clairs pour contribuer à limiter les ilots de chaleur urbains.
logo Colas

SMAphon® : enrobé urbain à granulats clairs.

Ses qualités phoniques ont été améliorées en réduisant la taille des granulats qui le composent.
Objectif : diminuer le bruit de roulement des véhicules et améliorer l’absorption acoustique de 20 %. Le SMAphon est également doté de granulats très clairs et de caractéristiques de rétention d’eau pour limiter l’échauffement de la chaussée sous le rayonnement solaire.

Evaluation et mesures de 3 sites pilotes

Trois sites pilotes parisiens ont été choisis. Ils répondent à plusieurs critères techniques : l’exposition au soleil, l’absence de végétation, l’exposition à des niveaux de bruit élevés. Sur chaque site, environs 200 mètres linéaires de revêtement innovant ont été posés à côté du revêtement classique. La performance de chaque revêtement sera évaluée jusqu’en 2027 grâce à des stations permanentes de mesure du bruit, des stations météorologiques et des capteurs thermiques directement dans la chaussée, déployés par Bruitparif et la Ville de Paris. L’ambition du projet LIFE COOL & LOW NOISE ASPHALT est d’évaluer la réplicabilité de cette opération à l’échelle du territoire parisien, mais aussi européen.

Des chiffres concrets après 3 ans

PROPRIÉTÉS THERMIQUES

La couleur du revêtement est plus claire à l’usure ou après traitement ce qui augmente son albédo : plus les matériaux sont clairs, plus ils réfléchissent la lumière et moins ils absorbent la chaleur, donc moins ils la restituent pendant la nuit. En période de canicule, l’aspersion sur la surface poreuse va accentuer cet effet.
Baisse de température réelle d’environ
0 °C
Baisse de température ressentie d’environ
0 °C

PROPRIÉTÉS PHONIQUES

Contrairement à un revêtement ordinaire, la surface des revêtements mis en œuvre n’est pas lisse mais poreuse et se compose de micro-interstices qui vont piéger les ondes sonores.

Niveau rue

0 dB

En façade

0 dB
Fermer le menu